Belle victoire à Echallens

Troisième victoire de suite pour notre équipe première,un match complet,sérieux et appliqué,les joueurs du coach Metin ont livrés une copie parfaite,le premier but obtenu sur pénalty suite à une faute sur le capitaine Brahimi,transformé par Daclinat,le 2-0 arrivait 20 minutes plus tard ,but de Ukhaxhaj,juste au retour des vestiaires,à la 66 eme minute Mutombo aggravait le score,l’entrée d’EL Allaoui faisait du bien à l’équipe d’Echallens,c’est lui qui réduisait la marque d’une belle frappe sous la barre,il se fera expulsé à la 85eme pour un 2eme carton jaune,la fin de match voyait Echallens à 10,pousser pour marquer,un superbe arrêt du portier Sahingoz enlevait les derniers espoirs des Jaunes et verts…

 

 

 

 

Victoire 2-1 ,devant une équipe solide de Portalban

Victoire 2-1 ,devant une équipe solide de Portalban ,réduis à 10 pendant 25 minutes ,les joueurs d Azzurri ont résistés même après la réduction du score ,quelques bonnes opportunités pour creuser l écart et une parade magistrale du gardien d Azzurri Sahingoz permet à l équipe du coach métin de glaner 3 points importants pour la confiance

Azzurri Lausanne: moins d’argent mais autant d’ambition (24heures)

Depuis 2013 et son arrivée en 1re ligue Classic, Azzurri et son ambitieux président Antonio D’Attoli avaient pour habitude de recruter chaque été d’anciens joueurs de catégories supérieures. Avec l’espoir, régulièrement déçu, qu’ils permettent au club de franchir un nouveau palier. Une façon de faire qui appartient au passé.

Pour mener à bien son nouveau projet, plus raisonnable, le président des Italiens de Lausanne a fait appel à Metin Karagülle. «Le budget a été revu à la baisse, explique le nouveau coach d’Azzurri. De nombreux joueurs sont partis et nous avons choisi de les remplacer par de bons jeunes dotés, on l’espère, d’une marge de progression intéressante.»

Les quelques éléments expérimentés restés au club auront donc pour tâche principale d’encadrer une quinzaine d’éléments débarqués, pour la plupart, de ligues inférieures ou des espoirs du FC Sion. «Il nous faudra réussir à compenser ce manque de vécu par beaucoup d’envie et d’enthousiasme, résume Karagülle. Dans cet ordre d’idées, ce que j’ai vu lors de nos matches de préparation me réjouit déjà, même si je suis conscient qu’il y a encore beaucoup de travail à effectuer.»

Cette nouvelle aventure, Azzurri la vivra loin de ces terrains de Chavannes qui l’ont vu grandir. «Nous jouerons désormais à Baulmes, conclut Metin Karagülle. Mais pas tout de suite puisqu’il faudra encore attendre deux ou trois semaines avant que le terrain soit prêt. En attendant, nous évoluerons à Chavannes. Quant à nos ambitions, elles resteront de jouer le haut du tableau malgré cet effectif bouleversé. Avec un petit espoir d’être la bonne surprise du groupe et d’enfin disputer ces finales de promotion…»

Arrivées Mutombo, Cando, Nkufo (Vevey), Ukehaxhaj, Monteiro (Sion M21), Meuris, Erroutbi, Camara (Aigle), Ramadani (Ticino), Kocapinar (Bienne), Manière (La Sarraz), Makonda (Dardania), Daclinat (Nyon), Ndoye (France, CFA), Mavakala (Bulle).

https://mobile2.24heures.ch/articles/598489a2ab5c37719d000001

Président du FC Azzurri 90 LS, Antonio D’Attoli se confie sur la saison à venir, sa philosophie, son nouvel entraîneur et le changement d’enceinte

Dans son bureau, tout est bien en ordre, il n’y a aucun élément, ou alors il est bien caché, qui a trait au FC Azzurri, club cher, mais qui a divisé par deux son budget, au président Antonio D’attoli. « J’entame ma 7e saison. Le budget a été raboté déjà lors du second tour de l’exercice précédent. » Naissance d’une nouvelle orientation. « La politique du club a changé. Un projet a été établi sur trois ans. On misera moins sur des joueurs qui ont un nom, on fera appel et davantage confiance aux jeunes. Cette saison qui va commencer, on l’a déjà préparée il y a quelques mois. »

Depuis qu’il est à la tête du club, Antonio D’Attoli, qui a mis beaucoup de son argent, n’a pas reçu que des cadeaux. « On ne m’en a pas fait trop, c’est vrai. Dans le milieu, en général, il y a très peu de reconnaissance. » Dans son club, il a accueilli un grand nombre de cadors du football vaudois, pour des résultats trop souvent improbables. « La saison passée, on a terminé 2e du second tour, avec notre nouvelle philosophie, mais 6e au final. Il y a eu une réflexion. » Des joueurs cadres vont entourer les jeunes. Leurs noms? « Brahimi (dit Pitchou), Galloko, Juan Rodriguez, Ciavardini, le gardien Eren, Arbé, Hill et Gasic. Ils m’ont aidé, beaucoup, j’aimerais les remercier, pour ce qu’ils ont accompli et ce qu’ils feront. Durant tout le 2e tour, ils ont tenu la baraque, je suis heureux de les voir continuer l’aventure avec nous, avec moi. »
Nouveau technicien intronisé
Elle se poursuivra avec un nouvel entraîneur: Metin Karagülle (ex-Baulmes et Aigle). Il a aussi été directeur technique du FC Monthey. « J’ai misé sur un entraîneur de la région Chablais-Riviera », souligne le président. « Il a très envie de réussir. Bientôt, il suivra des cours pour obtenir le diplôme UEFA Pro. » À Collombey, le nouveau coach qui roule pour Azzurri est patron de la Carrosserie 2000. « Souvent, on a dit: D’Attoli, c’est le Constantin d’Azzuri, du Canton de Vaud. C’est faux! En 7 ans, je n’ai connu que cinq entraîneurs différents. »
Autre changement: l’équipe du président D’Attoli disputera ses matches à Baulmes, au stade Sous-Ville, là où a évolué le FC Le Mont durant plusieurs saisons. « Sauf le premier, qu’on jouera samedi à Chavannes, contre Portalban, à 17h » précise le boss. Pourquoi ce transfert, qui deviendra en principe effectif pour la suite (petit problème technique à régler, selon le président)? « A Baulmes, il y a une buvette, synonyme de ressources financières appréciables. À Chavannes, il y en a une mais elle appartient à la ville de Lausanne », confirme Antonio D’Attoli. « A Yverdon, ajoute-t-il, et dans la région du Nord-Vaudois et de Baulmes, la densité de la population italienne est très importante. On compte sur elle pour venir nous soutenir. Et, détail non négligeable, voire déterminant, le stade est pourvu d’une tribune. C’est pour toutes ces raisons – principales – que nous avons décidé de jouer là-bas, malgré une location à payer. » La note d’installation est moins élevée que celle que devait payer le FC Le Mont, le coût de la sécurité étant moindre. La facture est donc raisonnable. Pour la petite histoire, la troupe de Metin Karagülle s’entraînera à Chavannes, mais aussi à Baulmes, la veille seulement des matches prévus à Sous-Ville.
Objectif maintien avant tout
Des salaires ont été diminués. « Moi-même, ajoute le président, j’ai payé beaucoup de joueurs. » Il y aura des primes au point. « Je ne serai plus le seul à amener de l’argent. D’autres personnes seront là, pour en chercher, pour trouver des sous. » Même si le nom de Lausanne figure dans le nom du club, « la ville ne nous donne rien », précise Antonio D’Attoli, en faisant un zéro avec son pouce et son index droits. Azzuri est le 3e club lausannois derrière le LS et le Stade-Lausanne. L’objectif? « Ces 4 dernières saisons, je voulais les finales. Pour celle qui commence samedi prochain, le but sera le maintien. » Si la vie propose toutes les fictions du monde, un bonheur fragile s’est installé néanmoins et désormais dans les appartements d’Azzurri.
Article rédigé par Jacques Wullschleger
Marketing Azzurri
Deux applications et un CD embellissent la vie du club du président Antonio D’Attoli. « Dans une quinzaine de jours environ, il y en aura une concernant le club », précise le boss. Une autre est d’ores et déjà prévue? « Elle concerne le CD Forza FC Azzurri – avec trois morceaux musicaux – hymne du club et interprété par Melody Circus. » Le président ajoute: « Ce CD est déjà sur le marché. »

Le programme de la semaine

Le programme de la semaine,la dernière avant la reprise du championnat samedi prochain devant Portalban à Baulmes : mardi 18h30 entrainement à Chavannes ,mardi congé,mercredi,jeudi et vendredi entrainement à chavannes à 18h30,ensuite les choses sérieuses commencent…