Azzurri Lausanne: moins d’argent mais autant d’ambition (24heures)

Depuis 2013 et son arrivée en 1re ligue Classic, Azzurri et son ambitieux président Antonio D’Attoli avaient pour habitude de recruter chaque été d’anciens joueurs de catégories supérieures. Avec l’espoir, régulièrement déçu, qu’ils permettent au club de franchir un nouveau palier. Une façon de faire qui appartient au passé.

Pour mener à bien son nouveau projet, plus raisonnable, le président des Italiens de Lausanne a fait appel à Metin Karagülle. «Le budget a été revu à la baisse, explique le nouveau coach d’Azzurri. De nombreux joueurs sont partis et nous avons choisi de les remplacer par de bons jeunes dotés, on l’espère, d’une marge de progression intéressante.»

Les quelques éléments expérimentés restés au club auront donc pour tâche principale d’encadrer une quinzaine d’éléments débarqués, pour la plupart, de ligues inférieures ou des espoirs du FC Sion. «Il nous faudra réussir à compenser ce manque de vécu par beaucoup d’envie et d’enthousiasme, résume Karagülle. Dans cet ordre d’idées, ce que j’ai vu lors de nos matches de préparation me réjouit déjà, même si je suis conscient qu’il y a encore beaucoup de travail à effectuer.»

Cette nouvelle aventure, Azzurri la vivra loin de ces terrains de Chavannes qui l’ont vu grandir. «Nous jouerons désormais à Baulmes, conclut Metin Karagülle. Mais pas tout de suite puisqu’il faudra encore attendre deux ou trois semaines avant que le terrain soit prêt. En attendant, nous évoluerons à Chavannes. Quant à nos ambitions, elles resteront de jouer le haut du tableau malgré cet effectif bouleversé. Avec un petit espoir d’être la bonne surprise du groupe et d’enfin disputer ces finales de promotion…»

Arrivées Mutombo, Cando, Nkufo (Vevey), Ukehaxhaj, Monteiro (Sion M21), Meuris, Erroutbi, Camara (Aigle), Ramadani (Ticino), Kocapinar (Bienne), Manière (La Sarraz), Makonda (Dardania), Daclinat (Nyon), Ndoye (France, CFA), Mavakala (Bulle).

https://mobile2.24heures.ch/articles/598489a2ab5c37719d000001